Biographie/Biography

(see English below)

Brigitte O’Halloran, artiste aux multiples facettes et interprète passionnée, est une chanteuse d’origine acadienne et irlandaise. Plongée à l’adolescence dans la culture italienne, à Rome, elle ne tarda pas à développer une passion pour le chant lyrique. Lors de sa formation musicale en chant lyrique au Québec, elle complète un Baccalauréat à l’Université Laval ainsi qu’une Maîtrise et un DESS à Université de Montréal. Elle se perfectionne ensuite en Italie au stage COSI à Sulmona, en Angletrerre avec la soprano Noelle Barker, en Allemagne au Lyric Opera Studio Weimar, mais aussi au Québec avec la comédienne et metteur en scène Marie-Lou Dion ainsi qu’au stage ICAV 2013 et 2014, à  Montréal.

En 2013, elle créé le rôle titre de l’opéra Évangéline, composé par Sylvain Cooke et présenté au Festival Mondial Loto Québec 2013 ainsi qu’en France au Festival Choral International de Provence et d’Aveyron. Elle fait aussi ses débuts en 2013 avec l’opéra de Rimouski, dans le rôle D’Eurydice (Glück) et fut de retour, été 2014, dans l’opéra Évangéline composé par Colin Doroschuk. À l’été 2013 et 2014, elle a été participante du stage ICAV.  Le public a pu entendre Brigitte lors de l’événement Symphonique Irlandais de l’année, le grand concert symphonique de la Saint-Patrick Irish Eyes, donné au Théâtre Rialto le 21 mars 2015. Brigitte a aussi été soliste pour le Chœur Massenet, lors de la présentation du Requiem de Fauré, le 28 Mars, au Sanctuaire Saint-Jude (Montréal). En août 2015, elle incarna le rôle de la Comtesse des Noces de Figaro, au Highlands Opera Studio, dirigé par le ténor Richard Margison et sous la direction de Maestro Daniel Lipton.

Brigitte O’Halloran poursuit en parallèle sa découverte de nouveaux horizons musicaux à travers différents styles vocaux, dont folklorique, populaire, cabaret, tango et comédie musicale. Dans cette optique, elle a créé en 2012 un spectacle intitulé Mon Héritage en chanson, qui allie chant classique, folklorique, populaire et blues, et qui raconte le parcours d’exil de ses ancêtres acadiens et irlandais, leur victoire sur l’adversité, mais surtout, comment ces valeurs transparaissent en elle aujourd’hui. En 2015, elle fonda aussi l’ensemble Quatuor Celtique.

♦     ♦     ♦

Brigitte O’Halloran, an Irish Acadian singer based in Montreal, stands out by her passionate interpretations and great versatility. Having been immersed in Italian culture during her teenage years, in Rome, she quickly developed a love for opera and lyric singing.

In 2013 she had the honor of premiering the role of Acadian heroine Évangéline in the new opera composed by Sylvain Cooke, which was presented in June and July 2013 at the Mondial Loto Quebec festival of Laval, as well as in France at the Festival Choral International de Provence et d’Aveyron. She made her debut with Opera de Rimouski in 2013 as Eurydice (Glück), and also performed in their  production of Évangéline, composed by Colin Doroschuk. In the Summer 2013 and 2014 she participated in Montreal’s CVAI (ICAV) opera program. In August 2015, she played the role of the Countess in Nozze di Figaro, at the Highlands Opera Studio.

Being a very sensitive interpreter of opera, oratorio and chamber music, Brigitte O’Halloran is also very active in celebrating the Irish and Acadian folk songs of her childhood, through the folk, popular, Broadway, and even blues traditions. She created, in 2012, a classical and folk concert entitled My Heritage in Song, in which she lends her voice to the soulful songs that make up her Irish and Acadian heritage, recreating in the listener’s mind vivid images of great trials, suffering and ultimate triumph of two great nations and her peoples. She also was the main artist of a Symphonic event celebrating St-Patricks, Irish Eyes, which was givent at the Rialto theatre in March 2015. Along with the man soloists from this event, Brigitte founded the ensemble The Celtic Four, devoted to the celebration of Celtic Heritage in Canada.

Advertisements